FR  | EN                  Connectez-vous :          


  Lancement de l’initiative « karama » en faveur des malades mentaux résidant au site « bouya-omar ». 15/06/2015  

Lancement de l’initiative « Karama » en faveur des malades mentaux résidant au site « Bouya-Omar ».

Le Ministère de la Santé a réalisé, en collaboration avec les secteurs gouvernementaux et les instances œuvrant dans le domaine des droits de l’homme, une étude de terrain afin de diagnostiquer la situation des personnes atteintes de maladies mentales qui se trouvent dans le site de « Bouya-Omar », et de trouver les solutions efficientes à cette problématique.

Cette étude a démontré que les résidents, dont le nombre dépasse 800 personnes, souffrent de maladies et de troubles mentaux, et que 70% parmi eux ne reçoivent aucun traitement médical. De plus, la plupart d’entre eux ont des traces de violence et de maltraitance. L’étude a démontré qu’un grand nombre de ces malades souffrent d’une mauvaise alimentation, et de maladies transmissibles, en plus des conditions de résidence et de vie précaires, ce qui constitue une violation aux droits de ces malades mentaux d’accéder à une prise en charge correcte conformément à nos principes constitutionnels et à nos engagements internationaux dans ce domaine.

Pour mettre fin à ces violations, le Ministère de la Santé a mis en place, en collaboration avec les partenaires concernés, une initiative médicale et humanitaire intitulée « Karama », dont l’objectif est la prise en charge et le traitement gratuit de tous les malades mentaux résidant au niveau et aux alentours du site de «Bouya-Omar», ainsi que le soutien psychologique et moral aux familles, et la réinsertion sociale des patients une fois rétablis.

En vue de la mise en place de cette initiative, le Ministère de la Santé a mobilisé des moyens importants dont l’élargissement de la capacité litière des hôpitaux psychiatriques, la création de nouvelles structures hospitalières intégrées, le recrutement de 34 médecins et 122 infirmiers spécialisés en santé mentale, la réservation d’une enveloppe budgétaire de 40 millions de Dirhams pour l’achat de médicaments psychotropes et à visée somatique, ainsi que la mobilisation de plus de 60 ambulances pour le transfert des patients de leurs lieux de résidence du site « Boya Omar » vers les hôpitaux et les structures sociales au niveau des régions et provinces d’où ils proviennent.

Cette initiative est mise en place en collaboration et coordination avec les autorités locales et les élus, en plus de l’élaboration des accords de partenariat avec la société civile.



  Copyright © Zenith pharma 2002-2018. Tous droits réservés.