FR  | EN                  Connectez-vous :          


  Insuline et diabète de type 2 – mise en place par le médecin généraliste 25/06/2015  

L’insulinopénie s’aggravant avec le temps, (apoptose des cellules bêta qu’aucun traitement ne peut enrayer), on a recours à une stratégie d’escalade thérapeutique et donc à l’insuline pour de nombreux diabétiques de type 2.

Quand la prescrire ?
La HAS préconise l’ajout d’insuline si l’HbA1c reste > 7 % à 2 contrôles successifs espacés de 3 mois, malgré une bithérapie ou une trithérapie par hypoglycémiants oraux aux doses maximales tolérées. Les recommandations internationales l’envisagent plus tôt, dès l’échec de la monothérapie par metformine, et lui donnent même la priorité si l’HbA1c est > 8,5 %. Quel que soit le traitement en cours, l’indication est urgente chez la personne âgée qui maigrit en raison de l’hyperglycémie et qui risque de perdre son autonomie en quelques jours.

Dr MABROUK Nassim
Diabétologue
diabete pic

Source: SFMG





  Copyright © Zenith pharma 2002-2018. Tous droits réservés.